Brynjølf Vaart

Brynjølf est le forgeron de la troupe.

Collectionneur d'armes mystiques en tout genre, Brynjølf n'est pas à prendre à la légère malgré sa jovialité! Bon vivant et rieur, il est aussi excellent conteur au grand plaisir d'Alvinah, mais ce qui fait sa véritable force, c'est sa capacité à réparer n'importe quel équipement! Et ça, ce sont les combattants qui sont contents!

Vous pouvez retrouver Brynjølf dans ses animations :

- Jeux de rôle et Grandeur Nature

- Spectacle

Cliquez ici pour en savoir plus sur l'histoire de Brynjolf


Hum ? Tu veux en savoir plus sur moi ? Bien bien, viens donc de poser près du feu et ouvre cette bouteille d’Hydromel le ciel étoilé nous tiendra compagnie pendant que je te conte mon histoire…

Je suis fils de Asbjørn Vårt et Hilledegarde Bera. Mon père, Asbjørn, était Voyageur comme son nom l’indique et ma mère une fière Guerrière, c’est d’ailleurs de son métier qu’elle tiens son nom. Bera qui signifie Ours en Islandais. Puis l’un et l’autre ont arrêté leur carrière pour une vie de famille plus douce. Mon père est alors devenu Forgeront et ma mère Völva, elle disait les bonnes aventures et lui forgeait les outils. La vie était belle et insouciante.

Mon père me parlait beaucoup de ses voyages des terres arides loin au sud en passant par des citées aux milles piliers, sous marines ou aériennes, des forêts luxuriantes où des animaux gigantesques régnaient en maîtres, des montagnes qui montaient plus haut que les nuages, des mers interminables et des déserts de glace si froids que sa douce barbe restait figée. Ma mère me parlait peu de ses batailles et de pour qui elle avait combattu. Mais elle m'a formé aux arts militaires : lance, épée, hache même un simple fléau pour battre le blé servait d’entraînement…

C’était dur mais maintenant quand je me balade un rien peu me servir d’arme pour m’échapper de situations difficiles si mes belles histoires n’ont pas fait l’affaire… hum ? Ah ! Oui j’ai complètement oublié de vous parler de moi et de ce que je fais hé hé !

Je suis donc Forgeront de métier depuis mon 14ème hiver, j’œuvrais avec mon père jusqu’à ce qu’un voyageur arriva à notre demeure. Il demanda un aiguisage de sa lame. Je n’avais jamais vu une telle arme, je questionna le voyageur quant à son bien. Il me parla alors de son pays lointain ou il faisait chaud toute l’année durant. Ça me changeait des pays scandinaves, ses mots me réchauffaient. Puis il aborda le sujet qui fit alors changer ma vie, les 9 épées de Mahomet. 9 magnifiques épées éparpillées aux quatre coins du monde d’une finesse légendaire d’un éclats divin et mystique et celle qu'il possédait s’appelait Al-Ma’thur, piquante en arabe. Ses histoires m’ont alors poussé à prendre la route. Je devais voir ces épées de mes propre yeux, et j’ai alors visité de nombreux pays et rencontré de nombreuses armes.

Florence, l’une des épées du Géant Fière-à-Bras (titanesque ce géant!) ; Recuite Forgé par Irashels lui même et trempée une année entière par Véland ; La fameuse Excalibur encore dans son rocher oubliée de tous depuis le décès du Grand Roi Arthur ; Damoclès, l’épée suspendu au dessus des rois pour leur faire comprendre les dangers du pouvoir ; Tengkông, l’épée qui descendit du ciel entre les mains de l’empereur Zhuanxu ; Honjo Masamune forgée par le magnifique Masamune et confiée au Shogun Ieassu Tokugawa, cette lame est un exemple pour tout les forgerons du monde !

Bref j’ai pas mal bourlingué j’ai aujourd’hui 25 hiver de vie dont 10 de voyage il est tant d’avoir une vie plus pérenne, où je peux mettre à profit mes savoirs. J’ai alors décidé de rejoindre un petit groupe de mercenaire que j’avais croisé il y’a quelque hivers. Leur capitaine, Lith m’avait plutôt à la bonne car la fois ou nous nous somme rencontrés j’avais retapé l’armure de Fard, son second qui était vraiment en piteuse état, contre une bonne bouteille et une soirée en leur compagnie. J’avais alors fait connaissance avec la plus part d’entre eux. Cela fait maintenant deux lunes que je fait parti des cette joyeuse troupe et je mis sent bien. J’espère que de belles aventures nous attendent et, peut-être, vais-je découvrir de nouvelles armes extraordinaires comme la lance Gungnir que possédait Odin ou l’Étoile du matin la canne de Baron Samedi…

Garde donc cette bouteille, mes amis m’attendent je raconterai la suite la prochaine fois que je passe dans le coin.





logo_medievart3.png

- Design by Art'Box -

Médiév'art, association loi 1901 à but non lucratif

- SIRET 83281962700015 -

Siège : 31d Rue Mirabeau App 108 35000 Rennes

  • facebook